Qui suis-je ?

Cher Lecteur, j’ai toujours pensé que ce qui nous resterait si nous devions un jour tout perdre c’est sans aucun doute les rapports humains. Et justement, ceux-ci ne peuvent fonctionner que si l’on ose prendre la peine de se connaître les uns des autres.

Je ne pourrai peut-être jamais connaître toutes les personnes qui auront visité mon blog, mais une chose est sure, grâce à celui-ci, je te laisse à toi, cher Lecteur, la possibilité de me découvrir à travers mon mode de vie nomade. N’hésite pas à me laisser un commentaire ou à m’envoyer un mail. Je prends le temps d’y répondre.

Alors qui suis-je ? Eh bien oui, si tu es sur cette page, je présume que c’est pour en savoir un peu plus. D’où je viens et ou je vais ;).

Je m’appelle Raphaël. Je suis né en 1987 et à ce jour, j’ai donc 30 ans en 2017.

Je suis sans doute ce que l’on pourrait appeler un baroudeur des temps modernes (dans le style aventurier et non pas guerrier bien évidemment). Très jeune, j’ai été attiré par le plaisir de vivre des aventures et d’être libre à travers le sport que je pratiquais. Le cyclisme. Une réelle école de vie.

Et puis j’ai grandi, j’ai commencé à travailler et je suis rentré dans la vie active. J’avais un chouette boulot, un chouette appartement et tout ce que la majorité des gens désirent dans la vie.

Malgré cela, ma réalité extérieure n’était pas en adéquation avec ma réalité intérieure. J’avais une soif d’aventure et de liberté. Pour y répondre, J’ai commencé à m’intéresser tout d’abord à changer mon mode de vie trop sédentaire et routinier.

Mais comment faire autrement ? Tu as peut-être déjà vu cette phrase qui dit que ta vie commence lorsque tu décides de sortir de ta position de confort. Et aujourd’hui je pense que c’est très juste ! À l’époque, j’ai listé ce que je pouvais appeler le confort, mes besoins, mes envies et surtout ce que j’attendais dans la vie. Avais-je besoin de plus de 100 m² pour vivre ? Non ! Avais-je besoin d’avoir à profusion de l’eau potable et de l’électricité ? Non ! Avais-je besoin d’être en contact avec la nature ? Oui, mais ce n’était pas le cas ! Cet exercice m’a ouvert les yeux sur ce qu’était devenue la vie moderne, la vie que nous vivons à travers les réseaux sociaux, la société hyperconnectée. Mais connectée à quoi ? À un monde virtuel ! Je te vois déjà, cher Lecteur, te dire que j’ai raison, mais qu’après tout comment changer cela ?

Être inspiré ! Eh oui, être inspiré par d’autres qui ont osé changer de vie. Alors là, tout dépend de ce que tu recherches. Peut-être te détacher du matériel qui t’entoure ? Renseigne-toi sur le minimalisme, tu verras c’est étonnant de tenter l’expérience. Moi pour ma part, je voulais changer mon mode de vie simplement. J’ai pu assez rapidement découvrir des pionniers en la matière comme la famille Sparrhow, Florian avec sa Flomobile ou la famille Coste pour ne citer qu’eux. Petit à petit, ils m’ont ouvert les yeux sur une nouvelle façon de penser et de vivre la vie.

Oser ! À un moment, si tu veux vraiment vivre ta vie de façon différente, tu dois oser franchir le cap de tes envies. Alors, prends le temps de définir ce que tu souhaites. Moi dans mon cas, je voulais vivre l’expérience du nomade moderne. J’ai commencé à réfléchir et mon choix s’est directement porté vers l’idée de vivre dans un van aménagé. Après quelques séances de réflexions avec les amis, j’ai choisi de façonner moi-même mon van avec comme critères premiers d’avoir une douche, un lit permanent, un coin cuisine et de l’espace.

 

Une durée dans le temps ? Pas vraiment de durée. L’idée était de vivre de façon différente. Un jour viendra ou je déciderai de vivre de façon alternative, mais en mode sédentaire. Car, en mode nomade difficile d’avoir un potager ou des poules par exemple J.

 

Et toi, cher Lecteur, as-tu déjà eu l’idée d’adopter une façon de vivre autrement ?